Alexandre Galand

Alexandre Galand a une formation d’historien et notamment d’historien de la musique, en s’étant occupé lors de ses années d’études de musique moderne. C’est surtout l’archéologie qui met pourtant en valeur lorsqu’il rencontre les techniques d’enregistrement de terrain et les recherches sur le field recording : Comment l’on-t-enregistre ? Comment choisit-on la portion d’environnement à enregistrer ? Le paysage sonore étant un lieu habité, en étudiant l’écologie sonore on se retrouve avec Alexandre Galand face à l’entrelacement entre humain et non-humain, naturel et culturel. Si on tend l’oreille , nous allons découvrir l’inaudible .

Il est l’auteur notamment du livre Field recording . L’usage sonore du monde en 100 albums paru chez Le mot et le reste (Marseille, 2012)