Annulation du Festival Longueur d’ondes

Cher.e.s festivalier.e.s, adhérent.e.s, invité.e.s, partenaires, bénévoles, ami.e.s de la radio et son,

Après avoir annoncé vaillamment fin novembre le maintien du festival, après avoir voulu y croire jusqu’aux confins de 2020, nous avons attendu le 6 janvier pour vous souhaiter une bonne année et par la même occasion vous l’annoncer…

Le festival 2021 n’aura pas lieu. La décision n’a pas été facile à prendre mais elle s’impose compte tenu de la situation actuelle.

Année blanche pour Longueur d’ondes ?

Un festival… où l’on se lave les mains à tout bout de champ, un festival masqué où l’on peine à se reconnaître et à se parler, un festival sans l’ombre d’un café, un festival sans sa soirée au Vauban, un festival sans ses compagnons de route, un festival sans la ruche des festivaliers qui se pressent à l’entrée des séances, un festival sans Le Quartz – Scène nationale de Brest, le Mac Orlan, les Ateliers des Capucins Brest, Océanopolis pour nous accueillir, bref, un festival sans vous toutes et vous tous réuni.e.s à Brest…, non, non de nom, ce n’est pas notre Longueur d’ondes. Un festival sans tout ce qui fait qu’un festival est un festival n’est pas un festival.

L’on entend souvent : “(ré)inventez-vous” à l’occasion. Si l’invention se résume à la captation et à la diffusion numérique, alors oui, nous avons décidé de ne pas être inventifs au risque, sinon, de proposer l’aspartame d’une édition au rabais.Le propre de la radio est d’être une pratique culturelle quasi exclusivement solitaire. Le propre de Longueur d’ondes est d’avoir rassemblé, au fil des années, une communauté autour de ce qui vous et nous est cher : une radio inventive et éclectique dans laquelle il fait bon s’immerger les un.e.s avec les autres au cours d’un week-end à nul autre pareil.

La digitalisation du monde crée des communautés virtuelles (qui ont leur raison d’être). Nous aimons par-dessus tout les communautés des êtres-ensemble, dans une unité de temps et de lieu.Longueur d’ondes s’efface donc (hélas !) cette année pour mieux revenir l’année prochaine.Merci à toutes celles et à tous ceux qui nous ont permis de bâtir une programmation que nous avions envie de vous faire découvrir.

Partie remise en 2022, sans masque (et sans tuba).

Longueur d’ondes, une année blanche : non ?

D’abord, un coucou sur le répondeur, pour début février 2021 : les informations suivront.

Le podcast Longueur d’ondes : on en parle…Coming soon.

Une maison des écritures radiophoniques sur les rails.

Médiation : des rendez-vous avec des auteur.e.s égrenés au cours de l’année.

PolyPhoniK ? Parions que l’Europe nous réservera de belles surprises.

À noter : le palmarès du Prix Longueur d’ondes de la création documentaire sera dévoilé début février, tandis que la séance de pitch aura lieu virtuellement pour les participant.e.s sélectionné.e.s le 5 février 2021. Des nouvelles d’ici quelques semaines.

D’ici là, nous sommes présents, plus fidèles au poste que jamais en cette année qui commence.

Avec tous nos meilleurs vœux pour 2021.