Comment couvrir un conflit social ?

[Table ronde]
Vendredi 1er février / 17h-18h30 
Méridienne du Quartz

La France est régulièrement le théâtre d’affrontements sociaux, qui deviennent le terrain d’expression des mécontentements, d’une colère et d’un malaise palpable. Les journalistes accompagnent ces manifestations et en rendent compte, chacun à leur manière. Comment certains épisodes récents ont-ils été traités par les médias, que l’on pense aux gilets jaunes, à la réforme de la SNCF, au plan social de Goodyear, etc. ? Quelle place est donnée au traitement des conflits sociaux dans le paysage médiatique français ? Comment une saga médiatique sur fond de conflit social se met en place ? Comment expliquer que certains sujets passent d’omniprésents à inexistants dans la couverture journalistique qui en est proposée ? Pour répondre à ces questions, nous accueillons Marie Viennot, Gérard Mauger et Bernard Thibault.

Marie Viennot est journaliste à la rédaction de France Culture depuis 1999. Spécialisée en économie, elle produit notamment une chronique hebdomadaire, La Bulle économique. Elle a gagné le Grand Prix du Reportage de Radio France en 2000 pour Paroles de vauriens, sur la violence à l’école.

Gérard Mauger est sociologue, directeur de recherche au CNRS, directeur-adjoint du Centre de sociologie européenne (CSE). Ses recherches portent principalement sur les jeunes des classes populaires, sur la jeunesse, la déviance, les pratiques culturelles et les intellectuels.

Bernard Thibault est né en 1959, il entre à la SNCF en 1974 comme apprenti mécanicien et adhère à la CGT en 1977. Il est ensuite élu secrétaire général de la fédération des cheminots en 1993, puis de la confédération CGT en 1999 jusqu’en 2013. Il est élu au conseil d’administration de l’organisation internationale du travail depuis juin 2014.