Investigation et documentaire

Formation Longueur d’ondes 2020

Investigation et documentaire radiophonique : en quête du vrai

Animée par Inès Léraud et Pauline Maucort

LES INSCRIPTIONS POUR CETTE SESSION SONT CLOSES.

  • Introduction

« Quand on parle d’enquête, il ne s’agit pas forcément de révélation d’un fait nouveau, mais d’une mise en récit qui accroche par la progression narrative et la mise en résonance de faits. Leur confrontation invite à relecture d’un fait historique, divers ou de société et de cet éclairage éclot un sens nouveau. » Inès Léraud et Pauline Maucort

Qu’est-ce qu’une enquête documentaire à la radio ? Comment mener une investigation à la radio et quelle est la spécificité du sonore dans le traitement journalistique de fond ?

Si la radio n’apparaît pas comme le média de l’investigation par excellence, il existe pourtant des démarches d’enquête remarquables menées au long cours par des journalistes et des documentaristes. Inès Léraud et Pauline Maucort, toutes deux productrices de documentaires radiophoniques pour France Culture et France Inter, ont une solide expérience de l’enquête et se proposent de partager avec les stagiaires leurs expériences dans les domaines du politique, du social et de l’intime.

Au cours d’une formation de quatre jours, il s’agira d’analyser des productions pour circonscrire leurs propos, décortiquer les questionnements à l’œuvre et les mises en récit du réel développées, afin d’élaborer collectivement une boîte à outils, dans laquelle chacun pourra puiser pour nourrir les projets à venir. Les stagiaires pourront partager, avec le groupe et les intervenantes, réflexions et pistes de sujets en cours, et ainsi avancer dans le développement de leurs projets personnels.

  • Objectifs

Comprendre les spécificités de l’investigation à la radio : comment préparer une enquête radio ? Quand et que décide-t-on d’enregistrer ? Comment écrire et monter son enquête (l’écrire avant tournage, la monter au fur et à mesure ou attendre la fin des enregistrements, avec ou sans voix off, etc.)?

Faire un tour d’horizon des principaux producteurs actuels d’investigation à la radio (Radio France, RFI, ARTE Radio, RTBF, RTS, les sites de podcast : Binge Audio, Louie Media, etc.).

Aborder un processus d’enquête en cherchant à en préciser le propos, à définir la démarche d’investigation, à réfléchir à la manière de raconter la recherche.

Produire une note d’intention d’une enquête radiophonique.

  • Programme

À partir de documentaires qu’elles ont produits pour France Culture et France Inter, et de leurs déclinaisons écrites, de références radiophoniques, littéraires et cinématographiques, dans le champ du documentaire et de la fiction, d’écoute d’archives, de rushes jamais diffusés, Inès Léraud et Pauline Maucort croiseront leurs regards et leurs approches de l’investigation, en incluant les travaux et projets des stagiaires déjà réalisés ou en cours de réflexion.

Après un temps de présentation des stagiaires et des intervenantes, et de leurs projets respectifs (en germe, en cours ou déjà réalisés), les stagiaires aborderont les racines de l’investigation : comment naît une enquête ? Comment d’un phénomène intime, familial, personnel, on peut raconter toute une société ?

Études de cas à l’appui, Inès Léraud et Pauline Maucort témoigneront de la spécificité de chaque enquête, propre au milieu dans lequel elle s’inscrit (nucléaire, industrie, armée, centre éducatif fermé et justice des mineurs, etc.) et reviendront sur quelques notions théoriques relatives à l’enquête :

  • point de départ de l’enquête : recherche de sens, naissance d’une enquête (et d’une obsession), définition du sujet, introspection du documentariste pour se situer face à son sujet, etc.,
  • approche des différents registres : intime, social, politique, etc.,
  • rapport aux témoins et aux sources : relation de confiance, conscience réciproque des intérêts de chacun, vérification des faits, que faire face à la résistance et à l’évitement, stratégie de confrontation, contraintes de l’institution, etc.,
  • formes de l’enquête : divulgation de documents, révélations, « retour sur » historique, narration par épisodes, construction narrative avec suspense et personnages archétypaux, etc.
  • spécificité de l’enquête en radio : la forme de l’équipe (travailler avec un preneur de son, un réalisateur, ou enregistrer seul.e), les outils à disposition (les types de micros et d’enregistreurs, les enregistrements téléphoniques, les micros cachés, etc.), les dispositifs d’enregistrement (à voix nue, en situation, etc.), la structure de la forme finale (narration et mise en scène du documentariste par voix off ou articulation des propos des intervenants en ping-pong), se préparer et se concentrer durant l’entretien afin de recueillir la voix de l’autre au plus juste de ses émotions (car tout interlocuteur délivre des informations aussi bien dans ce qu’il énonce que dans l’émotion avec laquelle il l’énonce).

En sus de ces temps de réflexion et de décryptage, des séances de travail seront dévolues à l’accompagnement des stagiaires dans leurs projets personnels. Il y sera question d’écriture, de narration, des moyens mis en œuvre et des formes possibles, ainsi que de production et de diffusion.

  • Public

Formation ouverte à toutes les personnes désireuses de découvrir ou d’approfondir l’investigation à la radio, qu’elles soient aut.eur.rice.s, documentaristes, product.eur.rice.s de contenus radiophoniques, report.er.rice.s, journalistes, étudiant.e.s, amat.eur.rice.s ou professionnel.le.s, etc.

  • Pré-requis

Outre un intérêt pour et une connaissance de l’investigation radiophonique (en tant qu’aut.eur.rice, journaliste, technicien.ne ou audit.eur.rice régulier), cette formation s’adresse en priorité aux personnes ayant une expérience de l’écriture journalistique (reportage, documentaire, etc.) et/ou aux personnes ayant une bonne connaissance du monde de la radio.

  • Méthode pédagogique

Apports théoriques illustrés par des exemples concrets analysés par les intervenantes et les stagiaires, exercices pratiques à partir de thèmes donnés (tests de dispositifs pour accompagner la parole, jeux de rôles, entretien exploratoire, etc.), partages d’expériences professionnelles et amatrices, échanges collectifs autour des projets individuels des stagiaires, approche du milieu professionnel de la radio et des conditions de production propres à l’investigation radiophonique.

  • Moyens techniques

Salle de formation équipée d’un vidéoprojecteur et d’enceintes. Studio radio attenant. Les stagiaires seront invités à se munir de leurs ordinateurs portables personnels avec un logiciel de traitement de texte ainsi que d’un casque d’écoute.


Intervenantes : Inès Léraud et Pauline Maucort

Inès Léraud s’est formée au documentaire à l’école Louis-Lumière puis au reportage radio à Là-bas si j’y suis sur France Inter. En 2015, elle s’installe dans un hameau des Côtes d’Armor et réalise Le journal breton, une série d’enquêtes sur l’agriculture et l’environnement, diffusée dans Les Pieds sur terre sur France Culture pendant trois ans. Elle est membre du collectif de journalistes d’investigation Disclose.

Pauline Maucort produit des documentaires pour France Culture diffusés dans La Série Documentaire, Les Pieds sur terre, Une histoire particulière et Une vie, une œuvre. Elle s’intéresse aux traces que la guerre laisse sur ceux qui la font. Son livre La guerre et après, publié aux Belles Lettres, a été présélectionné pour le prix Albert Londres 2018. Elle travaille actuellement sur les questions d’enfermement et de violences chez les femmes. On peut écouter à ce sujet LSD – Les mineurs enfermés ou l’éducation sous contrainte (du 29 avril au 2 mai 2019), L’Expérience – Mauvaise fille (podcast du 29 septembre 2019) et Une histoire particulière sur Patricia Hearst (21 et 22 septembre 2019).

Informations pratiques

Durée : 4 jours – 28h

Du 3 au 6 février 2020

Lieu : Atelier Canopé 29 – 45 rue de l’Elorn, 29 200 Brest

Effectif : 10 participants maximum

Coût :

– formation professionnelle : 1260 € net de taxes

– tarif individuel : 420 € net de taxes

Longueur d’ondes est référencé sur DataDock et par conséquent auprès de tous les OPCA. À ce titre, nous sommes intégrés aux catalogues de référence des financeurs de la formation professionnelle et nous pouvons ainsi bénéficier de financements paritaires ou publics.

Cette formation peut être prise en charge par l’Afdas.

Informations et inscriptions :

formation@longueur-ondes.fr / 02 98 49 00 15

Documents complémentaires :

Descriptif formation format PDF

Conditions générales de vente