La journée du documentaire au Quartz

Archives 6e Festival Longueur d’ondes // 2008


Le samedi du festival, en parallèle à la journée des Immédiatiques, le festival de la radio et de l’écoute s’installe au Quartz et propose une réflexion autour du documentaire sonore et de ses résonances avec le documentaire audiovisuel, tout au long d’une journée d’écoutes et de rencontres.
samedi 6 décembre ● petit théâtre du Quartz

  • en introduction et en conclusion : rencontre avec Jean-Pierre Rehm, directeur du FID (Festival International du Documentaire de Marseille) pour un regard du cinéma du réel sur la radio et réciproquement 9h30-10h30 / 17h30-18h30
  • expérience sonore : Emmanuelle Taurines, documentariste indépendante, arpente Marseille depuis plusieurs années, construisant petit à petit une cartographie sonore des quartiers nord de la cité phocéenne 10h30-11h30
  • la séance des écoles : suite à l’après-midi des écoles du son (le vendredi à la Faculté Victor-Segalen), retour sur deux expériences documentaires en compagnie de deux étudiantes pour un double regard sur le « je » radiophonique et la radio de l’intime. Jenny Saastamoinen, du Master documentaire de création de l’Université de Poitiers, auteur de Odile et lauréate du premier prix Longueur d’ondes-Nagra France Audio en 2007, et Julie Roué, de l’École Nationale Supérieure Louis Lumière, qui vient de terminer un mémoire sur l’intime dans le documentaire sonore 11h30-13h
  • regards croisés sur le documentaire sonore : Claire Hauter (Arte radio) et Michel Pomarède (France Culture) pour un dialogue entre deux démarches documentaires et deux points de vue sur le matériau sonore comme outil de captation du réel 14h-16h30
  • en ondes courtes : les Grands lunaires, une association belge fondée par Christine Van-Acker pour produire – entre autres – des documentaires sonores 16h30-17h30