La programmation

À la croisée des chemins franco-helléniques…

La programmation ci-dessous est provisoire et les horaires sont donnés à titre indicatifs et sont susceptibles d’évoluer.

Sauf mention contraire, les propositions ont lieu au théâtre de Koumaros.

Mardi 23 juillet

Une soirée sons-dessus-dessous

Mercredi 24 juillet

  • 9h30-14h [musée Tsoclis]
    • 9h30-11h30 : projection de Mataroa, un documentaire d’Andréas Siadimas et Panagiotis Vouzas (sous réserve)
    • 12h-14h : projection d’Aube dorée, une affaire personnelle, un documentaire d’Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, en présence des réalisateurs
  • 18h [musée du marbre de Pyrgos]
    • inauguration de l’exposition

Jeudi 25 juillet

  • 9h30-12h : Traverser les frontières
  • 12h-13h30 : Les héritages d’une situation de carrefour géopolitique et culturel entre les Balkans et l’Asie Mineure – déclinaisons historique et ethnomusicologique animé par Benjamin Vanderlick, ethnologue
    • Les récits de réfugiés d’Asie Mineure à Syros : traitement et utilisation bilingue des témoignages oraux, par Eleni Loukou, archiviste
    • Le rôle du chant chez les femmes de la minorité musulmane Pomak de Thrace occidentale (Grèce), par Eftychia Droutsa, ethnomusicologue

[musée Tsoclis] 

Vendredi 26 juillet

  • 18h : halte sonore dans le chaos granitique
  • 19h-20h : Iannis Xantoulis (Grèce) pour une émission en direct
  • 20h-21h : Benoît Bories, Un temps de cochon
  • 21h30-22h30 : le concert : Cybèle Castoriadis (Grèce)
  • 23h : DJ set de La Sirocco

Samedi 27 juillet

  • 18h : tentative campanaire
    • sonnerie des cloches des églises de la vallée
  • 18h30 : une messe pour Koumaros
    • par Papa Nikos
  • 19h30 : performance (église du haut de Koumaros)
  • 20h : gens de Koumaros
  • projection d’un montage films-sons à partir des archives des habitants
  • 21h : la fête au village
  • Avec la participation des musiciens Nikos Dellatolas, Giannis Michail et Konstantinos Vidalis

Dimanche 28 juillet

  • 10h-13h30 : les polyphoniques
  • 14h : les agapes du festival chez Mary, à Agapi