La programmation

Elle est en cours et, à ce stade, les informations mentionnées ici sont des pistes qui ne cesseront d’être actualisées au fur et à mesure que les réponses, les projets (de dernière minute quelquefois), les suggestions nous parviendront.

À noter : Longueur d’ondes à Tinos ne tient pas du sacerdoce ! Balises horaires : matinée et soirée ; vacance les après-midis pour bouquiner, se balader ou faire trempette…

Propriété de Maya Tsoclis, le théâtre ouvert de Koumaros, espace des rencontres [mercredi 24 au dimanche 28, en matinée et en soirée]

  • des thèmes : parler (de la) radio en Grèce / la Grèce vue de la France et inversement (figures de passeurs, imaginaires en suspens) / fictions croisées / traverser les frontières / une écologie du sonore / carte blanche tout-en-sons à un écrivain
  • chants et musique tous les soirs
  • lectures et performances

Sur la place des villages (Agapi, Falatados, Ktikados), sur les chemins de randonnée, les hors-pistes [du jeudi 25 au dimanche 28]

  • campanaire (sonnerie de cloches dans la vallée catholique de Tinos)
  • siestes sonores
  • collectes ethnographiques et ethnomusicologiques
  • pour les enfants : un atelier de bidouille sonore
  • un jeu de piste sonore
  • faire tinter les pierres : une balade dans le chaos granitique
  • un dj set de nuit à Volax
  • un atelier des vents
  • une installation sonore dans un pigeonnier
  • un tour en mer
  • un ciné-concert (sur un film muet grec)
  • lectures sous l’arbre (café de Triandaros)
  • plages magnétiques : du son sur la plage
  • tous à vos micros : restitution foutraque un dimanche matin d’après-soirée
  • les haltes ecclésiales (les innombrables chapelles comme autant de balises sonores)

Danser et chanter, un samedi soir à Koumaros

  • en amont : « Gens de Koumaros » : photo-ciné-archives projeté sur le mur de l’église à l’écoute d’un documentaire (Papa Nikos, du Vatican à Agapi et retour)
  • danser et chanter : 20 heures-bout de la nuit