Et aussi…

Archives 1er Festival Longueur d’ondes // 2003


  • Soirée de la fiction radiophonique: Quartz-Dérézo France Culture

La dramatique est un genre en soi qui peine aujourd’hui à faire inscrire ses lettres de noblesse sur les ondes. Et pourtant, combien d’auditeurs n’ont-ils pas éprouvé ce singulier plaisir de l’effroi à l’écoute de la fameuse émission Les maîtres du mystère, diffusée sur France Inter de 1954 à 1974.
Notre festival ne pouvait donc faire l’impasse sur ce genre qui aura peu de place dans la programmation thématique. C’est pourquoi nous avons souhaité lui consacrer une soirée -celle du samedi 29– où l’on ne donnera pas seulement à entendre une fiction radiophonique mais aussi à voir la dramatique en train de se faire : des comédiens (de la Compagnie Dérézo de Brest), un bruiteur et des techniciens (de France Culture) qui sur scène et en régie nous feront vivre la création d’une fiction en direct à partir d’un texte de Claude Lucas. À cette occasion, le Quartz (scène nationale de Brest) a accepté d’accueillir dans son petit théâtre cette soirée pour l’œil et pour l’oreille.


  • (R)onde de nuit

Se laisser surprendre par la nuit. Une nuit radiophonique, un bric-à-brac d’émissions qui n’ont parfois jamais été diffusées, un télescopage des thèmes et des écoutes. Quelques heures d’un bouillonnement d’une radio improbable. Avec un fil rouge : les productions des élèves de l’École Supérieure de Journalisme de Lille , des étudiants de la MST Image et son de Brest et quelques impromptus de l’Atelier de Création Sonore et Radiophonique de Bruxelles (ACSR)…