Prix SACD-Longueur d’ondes de la Fiction radiophonique humour

Le 3e Prix SACD-Longueur d’ondes de la Fiction radio d’humour

L’appel à créations pour le 15e Festival Longueur d’ondes est terminé, nous ne manquerons pas de vous communiquer le résultat de cette sélection dans le courant du mois de décembre.

Depuis deux ans, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) et le Festival Longueur d’ondes désirent récompenser des auteurs de fictions radiophoniques relevant d’un genre à la fois très présent sur les ondes et paradoxalement très peu reconnu dans la diversité de ses formes d’écriture : l’humour.

« On n’a pas trouvé mieux que de rire pour se moquer du monde, poursuivre envers et contre tout, notre existence et nos combats. Des combats, la SACD en mène chaque jour pour la défense des droits des Auteurs. En créant ce Prix de la Fiction radio d’humour, elle souhaite encourager l’émergence de nouveaux talents et favoriser la création de programmes de fictions jubilatoires et improbables, caustiques ou poétiques, espaces sonores indispensables dont l’auditeur appelle de ses vœux la recrudescence sur les ondes de toutes les radios. » Sophie Loubière, administratrice radio de la SACD jusqu’en juin 2017.


Dotation : une récompense de 2000 €

Peuvent concourir tous types de productions (professionnels, amateurs, collectifs…) relevant du genre de la fiction humoristique (à l’exception des chroniques lues) et d’une écriture radiophonique personnelle, d’une durée maximale de 30 minutes. L’œuvre doit avoir été produite entre septembre 2016 et novembre 2017. Un même auteur peut proposer trois productions au maximum et a la possibilité, dans le cadre d’une série, d’adresser trois épisodes qui compteront pour une seule production.

Le bulletin d’inscription : Prix SACD-Longueur d’ondes Fiction humour

 


Les précédentes créations primées :

13e festival : « Total Vocal » de Nicolas Guadagno (ARTE Radio)
Mention spéciale pour « Fictions rationalisées » du collectif La Gronde formé pendant la grève à Radio France
14e festival : « Beaux jeunes monstres » de Florent Barat et Sébastien Schmitz (Collectif Wow !)