Carte Blanche Ina : Boris Vian à la radio, frasques et bourrasques

[écoute et rencontre]
Samedi 3 février 2018 à 14h30 - Petit théâtre au Quartz 

La voix de Boris Vian résonne avec élégance et impertinence dans le fonds radiophonique de l’Ina. C’est un média que Boris Vian n’a pas déserté, loin s’en faut… A l’image du personnage, la réverbe est multifacette, un savant mélange de sérieux, de technique et de légèreté mâtinée d’une habileté certaine pour ruser avec la censure qui impose ses règles à la radio de l’époque. Le Déserteur  en a longtemps fait les frais. Boris Vian livre dans cette séquence quelques secrets des lois pataphysiques et une parole très visionnaire quant à l’urbanisme et autres algorithmes impliqués dans son concept de la chanson « automatique ». Bref, c’est tout un univers kaléidoscopique sur fond de jazz que le public découvrira dans un dialogue entre Nicole Bertolt, représentante de la famille de Boris Vian, et Dies Blau, du Service de l’action éducative et culturelle de l’Ina.

L’Ina a édité Boris Vian l’incandescent dans la collection Les grandes heures, en 2013 et Boris Vian, inédits radio dans la collection Ina, mémoire vive, en 2003.

ina