La revue “Une Larme du Diable”

À l’origine de Longueur d’ondes (association, festival, « hors-festival »), il y eut une revue. Ou, tout du moins, une idée de revue. Floue à tel point qu’une manifestation autour de la radio et de l’écoute naquit en novembre 2003 et que l’idée-de-revue fut mise de côté, remisée à plus tard puis végéta. Il y a des moments pour advenir. L’année 2008 a marqué le lancement d’une nouvelle « petite aventure » associative, un bourgeonnement de ce que Longueur d’ondes est devenu, une ramification complice, amicale et entièrement bénévole d’un pari qui a pris, au fil des ans, un peu d’embonpoint.

Une revue, donc. Annuelle, en noir et blanc à ses débuts, en couleurs ensuite, aux alentours de 120 pages, sans publicité, avec une iconographie choisie, distribuable, soumise à un « appel à souscription », parlant de la radio et du sonore, ni-universitaire-ni-Cahiers-du-cinéma-mais-entre-les-deux-peut-être. Un 128 pages, comme un Que sais-je ?, mais la comparaison s’arrête là.

Le sixième et dernier numéro de la revue est paru en octobre 2015. Des exemplaires de la revue des mondes radiophoniques et des mondes sonores sont disponibles à la vente, à la librairie du festival mais aussi le reste de l’année. Vous pouvez commander un / des exemplaire-s et nous nous chargeons de l’envoi postal.

Si vous souhaitez plus d’informations et / ou commander un des six numéros de la revue Une Larme du Diable, écrivez-nous à l’adresse suivante : festival@longueur-ondes.fr.