Soirée « Sons Dessus-Dessous » au Mac Orlan

Samedi 2 février 2018 à 20h30 - Mac Orlan
Tarif unique de 5 €
Billetterie sur place uniquement dans la limite des places disponibles

Le son dans tous ses états, en haut, en bas, des micros de-ci, de-là, des écouteurs pour les auditeurs au grand cœur. Où quand le Mac Orlan se fait la chambre d’écho de Longueur d’ondes et accueille créateurs, performeurs, chanteurs, radioteurs. Une soirée « sons-dessus-dessous » pour que vibrent les voix, les notes, les bruits, passionnément, à la folie… Au programme : concerts, spectacles, installations, ateliers, émissions et performances sonores !

Et si les terres ne finissaient pas, de Nora Boulanger-Hirsch et Ludovic Drouet

Et si les terres ne finissaient pas est un projet de mise en scène radiophonique qui a pris forme dans le désir de parler de Brest avec ses habitants. C’est un tissage entre
documentaire et fiction, entre professionnels et amateurs, entre théâtre, radio, et action culturelle, qui aborde la notion de tempête autant intérieure qu’au sens premier du terme.
Les questions : pourquoi est-ce qu’on reste ?, pourquoi est-ce qu’on part ?, sont au cœur de cette démarche.

TAKO TSUBO de Fractales Frangynes Radio

FRACTALES FRANGYNES RADIO aka FFR est un gang bruxellois à géométrie variable qui réinvente et re-fouine le direct radiophonique. Elle s’écoute ou se vit de face, en corps à corps. Émission pour les yeux, exhibition pour les oreilles, c’est une expérience totale, enivrante, contagieuse. PolyDJette de combat, dompteuse multi-piste de tracks fauves, FFR est une machine à sonder les genres, à la vie comme à l’antenne.
Dans l’épisode TAKO TSUBO, FFR forme un duo post-occulte de pilleuses du Verbe. Elles dépouillent et défibrillent la Langue. Pour saisir ce qui déraille entre le mot et le râle, la femelle et le mâle, entre les leaks et les political freaks, elles entreprennent de déboguer une IA, se gaussant de l’Erreur Système. Staccato pointu et instable, TAKO TSUBO sera peut-être votre première tachycardie. N’oubliez pas de ventiler !
Pour l’épisode TAKO TSUBO, FFR est constituée de Lenka Luptáková*, Chloé Despax* et luvan / *sur scène.

Télévoodoo de Valentin Ferré

Valentin Ferré propose une fiction radiophonique interprétée en live. Le spectateur est invité en rêverie éveillée par l’intermédiaire de danses hypnotiques. Par la construction de paysages sonores artificiels et la sublimation de phénomènes acoustiques, Valentin Ferré tente un rapprochement entre musique contemporaine, création radiophonique et musique vaudou.

Noise-Pong, un atelier sonore de Simon Magadur

Un atelier de création sonore participatif, ou, comment faire de la musique avec du sport ! Raquette en main, deux participants disputent une partie de tennis de table, sauf qu’ici les points ne comptent pas. Les arbitres auront alors pour mission de jouer avec le son des échanges de balle afin de créer une pièce musicale grâce à toute une panoplie d’amplificateurs, de potentiomètres et d’effets sonores. Sueur et bruitisme au rendez-vous !

Vous avez 30 minutes ! par Radio Pikez !

Vous avez 30 minutes ! 30 minutes c’est beaucoup trop long ! Mais non, ça fait à peine 2 minutes chacun-e ! Oui, enfin, 30 minutes, et on dit quoi ?
L’essentiel ! Un poème ? La révolution ? On aura qu’à meubler ! On dira l’état du monde. Nos amours. Et Spinoza ? Des conneries !
Pourquoi on lutte, faut en parler aussi ! Et ce qui nous fait rire ! On sera pas d’accord ! On fera de la radio !!!
Et vous, vous avez bien 30 minutes pour entendre affleurer une parole collective ?

DJ set de Chloé Despax aka La Sirocco

Chroniqueuse et programmatrice musicale à Radio Grenouille puis Radio Panik depuis une dizaine d’années, les sélections de La Sirocco naviguent entre afro, disco, hip-hop et bass music. Déhanchés assurés.

Karaoké radio de Nicole et Véro

Qu’on l’aime ou pas, le karaoké ne laisse personne indifférent. Nicole et Véro l’ont bien compris et vous entraînent dans leur univers au croisement des années 80 et du tropical ! Une playlist spéciale radio (avec du Céline Dion dedans).

Scéno de Nina Cariou